AO DAI DES FEMMES DE CHAM

0
109

Chaque pays, chaque peuple ont leur culture, leur caractéristique et leur vêtement de chaque région. Comme le Kimono des Japonais et le Hanbok des Coréen, l’Ao dai est considéré comme un symbole de la culture vietnamienne. Des femmes vietnamiennes portent toujours cette robe traditionnelle vietnamienne lors des cérémonies officielles, des conférences ou des mariages.

Et chaque communauté ethnique a sa propre culture qui crée son caractère spécial dans le processus d’acculturation au Vietnam. Particulièrement, quant aux gens de Cham, le vêtement reflète clairement le niveau technique de tissage, de l’esthétique, de la décoration des caractéristiques de la culture, de la religion, de la croyance des gens de Cham. Dans la société de Cham, chaque classe, chaque dignitaire ont leur propre vêtement. C’est pourquoi le vêtement de Cham est varié et divers. Parmi lesquels, celui qui le plus spécial c’est Ao dai des femmes de Cham.

Premièrement, on parle de l’origine et le processus de l’apparition de l’Ao dai. Jusqu’au présent, sans documents indiquent exactement sa véritable origine. On ne connait que l’apparition de l’Ao dai de Cham depuis auparavant. Beaucoup de chercheurs montrent que l’Ao dai Vietnam est un produit à partir de l’Ao dai de Cham et de l’Ao dai Shanghai. Ensuite, Ao dai des femmes vietnamiennes actuelles qui provient du roi Nguyễn Phúc Khoát (fin du XVIIIe siècle) sur la base de l’Ao dai des femmes de Cham combine avec « áo tứ thân du Nord ». Ao dai se compose de deux pans grâce à l’influence de Cham.

Deuxièmement, l’Ao dai de Cham dispose de deux parties : la tunique et la jupe. D’abord, la tunique traditionnelle des femmes de Cham qui est Ao dai n’ouvert pas sur les côtés à partir de la taille, se fourre la tête à travers du col de la tunique. Avant, hors de porter Ao dai, les femmes de Cham ont encore « maillot de corps » (áo lót) ou « áo klăm » à l’intérieur comme « yếm ». Il comprend un lambeau d’étoffe pour couvrir la poitrine et une petite bande de tissu pour nouer sur les épaules et le dos. Maintenant, les femmes ne le portent pas principalement. Ensuite, les gens de Cham ont deux types de jupes : jupes ouvertes (aban) et jupes serrés (khan). En outre, l’Ao dai de Cham est encore porté avec des turbans, des ceintures ou des boucles d’oreilles.     

            Précédemment, le vêtement des femmes de Cham est blanc ou noir. Le blanc symbolise la vie, la régénération de l’homme et de l’espèce. Le noir symbolise la richesse du sol. Le rouge, le jaune sont utilisés dans le vêtement féminin  pour exprimer la force et l’autorité. Le blanc et le noir sont des couleurs principales que l’on utilise souvent dans la vie quotidienne et dans le rite en commun. Dans les autres activités, avec beaucoup de couleurs différentes, le vêtement aide les femmes de Cham à devenir plus magnifique et plus dynamique. Dans le mariage, la robe de mariée peut avoir beaucoup de couleurs différentes mais dans la cérémonie, l’épousée doit porter le blanc pour exprimer la pureté. Alors on peut voir que les gens de Cham apprécient hautement le blanc mais aussi ne sont pas rigoureux avec des couleurs différentes. Cela crée la variété dans le vêtement des femmes de Cham.

Aujourd’hui, l’homme rénove de plus en plus l’Ao dai de Cham, le rend plus moderne mais il apporte aussi l’identité nationale. Les femmes de Cham portent Ao dai sans débiter des pans de la tunique car elles ne sont pas faciles à faire la connaissance avec les autres. Elles montrent soi-même par leurs yeux, leur regard, leurs lèvres et leurs joues. Et ce fait montre aussi la charme, l’attirance, la douceur dans leur déplacement.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here